Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  Applemini le Lun 25 Mar 2013 - 15:32

Bonjour,

allez j'ouvre le post car j'ai une question.

J'ai acheté y'a perpette longtemps de l'huile essentielle de bergamote. Le flacon n'a plus d'étiquette et je me demande si il y a une date de péremption à respecter.

Comme au départ c'est de l'huile, je pense que cela se garde quand même longtemps.

A l'odeur, elle n'a pas virée du tout, contrairement à l'arôme qui lui a chopé une odeur de rance. Et là, évidemment y'a pas photo il vient de finir à la poubelle.

avatar
Applemini
chef de partie

Féminin Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : toujours à l'ouest....à ce que l'on dit.
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudronmagique.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  FéeClochette le Lun 25 Mar 2013 - 22:50

Ach .. Tu as commencé petit scarabée ... Tant mieux, j'arrivais pas à me lancer

Alors pour répondre à ta question : en théorie OUI il y a une date de péremption,ainsi que des conditions optimales de conservation : flacon ambré, abri de la chaleur et de la lumière.
En général, il faut les utiliser dans les 2 ans après l'achat. Après c'est toujours valable, mais les concentrations en principe actif ne sont plus les mêmes. Ceci dit, quand c'est pour aromatiser des préparations, ca va encore. Leurs propriétés désinfectantes leur permettent de se conserver assez longtemps

On va commencer par les précautions d'utilisation :

- comme le dit Nedda, certaines huiles sont toxiques. On ne les trouve pas en vente libre (cas de la sauge, pas la sauge sclarée, la sauge officinale. De même que la rue), elles sont bien répertoriées.

- Certaines autres sont corrosives, et demandent des précaution d'utilisation. Je pense à la cannelle, qui appliquée pure sur la peau vous brûle. Alors sur les lèvres je vous dis pas
A moindre échelle, c'est le cas pour la menthe poivrée (on l'utilise parfois pour obtenir l'effet "glaçon")

- Comme tout produit concentré, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées pures. On les dilue dans de l'huile, de l'alcool. Pour un usage alimentaire, la proportion est en générale de 1 à 3 % (20 à 60 gouttes pour 100 ml de liquide). Elles peuvent aussi être diluées dans de la crème liquide.
Non miscible à l'eau, il existe des dispersants à utiliser pour dissoudre les huiles dans un thé par exemple

- Elles perdent une partie de leurs propriétés avec la chaleur. Si on les utilisent par exemple pour parfumer un poulet ou un rôti (très efficace avec l'huile essentielle d'orange ou de citron, sarriette , thym ou romarin avec le rôti de porc), mieux vaut injecter de l'huile neutre dans la quelle on aura ajouté des gouttes d'huile essentielle que de badigeonner la surface
De même, dans une crème, il faut les ajouter au refroidissement. Rappelez vous que si vous les sentez au dessus d'une crème anglaise chaude, c'est qu'elles se diffusent dans la cuisine ... et donc, c'est ça de moins pour le goût.

Je terminerais avec une petite liste non exhaustive des huiles essentielles que vous pouvez utiliser sans risque en cuisine, dans les proportions énoncées plus haut. Si vous pensez à d'autres huiles, on complètera

- Les huiles d'agrumes sont les grandes gagnantes : orange, mandarine, citron, pamplemousse, bergamote, citron vert et combawa. Puissantes, dénuées de toxicité, elles parfument toute sorte de préparation, de la vinaigrette au rôti en passant par les desserts. Elles sont sympatiques comme tout.

- les huiles d'herbes aromatiques : sarriette, thym, romarin. Outre les fait qu'elles dégagent un parfum puissant, elles possèdent de véritables vertus désinfectantes, dans une marinade de viande, c'est très utile. Elles pénétreront la chair et laisseront un parfum subtil après cuisson (mais on perdra quand même avec la température). Le persil va bien dans la vinaigrette

- l'HE d'ail est super puissante. Si vous en ingérez, vous vous en souviendrez (et votre entourage aussi). C'est fort, ça servait avant pour vermifuger les enfants (hum hum, bonjour l'haleine). Très pratique dans les marinades


- La menthe poivrée est aussi très utile, ça parfume délicieusement une crème anglaise ou très surprenant, une vinaigrette.

- les HE d'épices : cannelle, gingembre, poivre noir, girofle
Extrêmement puissantes, elles sont caustiques utilisées pures et donc peuvent attaquer les muqueuses. On les utilise à 1% MAXI. De toute façon, plus c'est immangeable. L'énorme avantage, c'est d'avoir la saveur de l'épice sans les grains de poivre ou les lamelles de gingembre sous la dent

- Quelques Huiles de fleurs : ylang ylang, rose
On peut parfumer des confiture (pendant le refroidissement), des compotes. en général, elle vont mieux avec le sucré

Dernière chose : choisissez soigneusement vos huiles essentielles. Assurez vous de leur provenance, achetez les chez des gens sérieux (internet, magasins bio, pharmacie) et choisissez toujours une HEBBD (Huile essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie).

Bon voilà. Je n'ai aucune action chez les vendeurs d'HE. J'en connais , si vous voulez des refs, demandez .. je fais aucune publicité

Pour ceux qui ont des tuyaux supplémentaires, WELCOME pour compléter le sujet !!!


Dernière édition par FéeClochette le Lun 25 Mar 2013 - 23:04, édité 1 fois
avatar
FéeClochette
apprenti(e)

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 47
Localisation : Capitaliste non pratiquante
Date d'inscription : 22/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  Tartopoir le Lun 25 Mar 2013 - 23:03

très bon exposé, merci féeclochette !

Dans les fleurs j'ajouterais le géranium. Étonnant et délicat , en sucré, pour une mousse, une crème, une glace.
avatar
Tartopoir
chef de cuisine éxécutif

Féminin Nombre de messages : 1849
Age : 62
Localisation : Du côté des (deux) chèvres
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dumieletdusel.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  FéeClochette le Lun 25 Mar 2013 - 23:06

Ah vi Tarto, tu as parfaitement raison.... le géranium ... Je suis pas très fleur moi Wink

Sinon, la violette se trouve en absolue (macération des fleurs dans l'alcool, puis concentration de la solution obtenue), comme la vanille. Ce ne sont plus des HE, mais ça reste des produits très concentrés et très puissant en goût et en parfum.
avatar
FéeClochette
apprenti(e)

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 47
Localisation : Capitaliste non pratiquante
Date d'inscription : 22/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  Applemini le Mar 26 Mar 2013 - 9:45

merci la Fée. Un peu de révision ne m'a pas fait de mal.

j'utilise bien le généranium bourbon, dans les salade de fruits rouges, c'est parfait.

sinon, j'ai peut être dit une bêtise, ce ne sont pas forcément des huiles. (merci Nedda)

voici ce que j'ai trouvé sur Wikipédia :
(...)
On appelle huile essentielle (ou parfois essence végétale) le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d'une plante. Il est obtenu par distillation ou extraction par solvants (eau, alcool, etc.). Contrairement à ce que suppose la dénomination, ces extraits ne sont pas forcément huileux.L'obtention des huiles essentielles se fait soit par entraînement par la vapeur d'eau dans une opération de distillation, soit par distillation sèche, soit par expression à froid (zestes). Dans ce dernier cas, une certaine ambigüité existe sur la dénomination d'huile essentielle. Selon l'AFNOR, il faut utiliser le terme d'essence alors que la Pharmacopée française et la Pharmacopée européenne utilisent le terme d'huile essentielle. Le terme d'huile essentielle a été retenu par les spécialistes en pharmacognosie.(...)

bon du coup, je suis allée voir ce qu'était la pharmacognosie :
(du grec pharmakon drogue, venin, poison et gnosis connaissance) est la science appliquée traitant des matières premières et des substances à potentialité médicamenteuse d’origine biologique

encore merci Wikipédia!
avatar
Applemini
chef de partie

Féminin Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : toujours à l'ouest....à ce que l'on dit.
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lechaudronmagique.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  FéeClochette le Mar 26 Mar 2013 - 10:23

En fait, on parle d'huile parce que ça flotte sur l'eau (ça se voit très bien quand on regarde comment on fait une extraction). Mais ce n'est pas le caractère "gras" du produit qui est mis en avant par cette appellation, plutôt sa non miscibilité.

Merci Dr Apple pour cette recherche
avatar
FéeClochette
apprenti(e)

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 47
Localisation : Capitaliste non pratiquante
Date d'inscription : 22/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Huiles essentielles, tout ce que l'on aimerait savoir.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum