Manifeste en forme de (p)foire aux questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manifeste en forme de (p)foire aux questions

Message  Admin le Ven 7 Mar 2008 - 1:17

Les questions que vous vous poserez à propos de Dissidence Cuisine et quelques tentatives de réponses :


- C'est qui ?
Dissidence Cuisine, c'est Lannie au départ, Lannie de Dedicacessen. Qui aime bien les forums parce que ça ressemble à des salles de café, du temps qu'on pouvait y fumer en refaisant le monde. Mais ne s'y sent jamais tout à fait comme chez elle, de la famille, libre d'être à côté des autres, avec eux, en étant un chouia différente si elle le souhaite, un peu chiante et totalement foutraque. Et puis qui n'aime guère les petits abus de pouvoir quand elle les subit alors autant être de l'autre côté, fouet en main. Mais comme c'est pas une fille personnelle -bien qu'elle parle d'elle à la troisième personne par moments !- après avoir tout peinturluré, décoré, elle a filé les clefs à trois potos à elle.

L'administrateur du lieu est donc désormais un joli cerbère à quatre têtes égales, deux de femmes et deux d'hommes ; En plus de la susnommée, le monstre est constitué de : Ciboulette, la talentueuse journaliste, auteur de livres de cuisine et du blog "du miel et du sel", francis zibou, textilien puisqu'il le dit, mais pas que. (s'y connaît un peu en cuisine, je crois), et le Chef, l'amoureux de son métier, celui qui fait corps avec la côtelette et balade des parfums de lavande partout où il met les pieds : Aïtout, le magicien.

- C'est quoi ?
C'est un forum libre et indépendant garanti sans OGM !

- Pourquoi ?
Parce que !

- Dissidence mais encore ?
Soyons francs. Nous nous sommes tous les quatre rencontrés sur le forum de Chef Simon. Certains d'entre nous continuent d'ailleurs d'y lire ou écrire. Voire d'y modérer. Y a pas d'exclusivité requise pour être ici. Seulement, soyons francs jusqu'au bout, certains autres d'entre nous ne souhaitent pas y retourner, le lieu ne correspondant plus à leurs attentes. On ne saurait trop recommander, pourtant, le site lui-même, qui est une mine d'informations intarissable pour tout cuisinier, professionnel ou non, dirigé avec maestria, disponibilité et professionnalisme par Bertrand et Sabine Simon. Mais le forum, indépendant du site, a lui fini de plaire à au moins deux têtes du Cerbère de Dissidence Cuisine. Ou de leur correspondre, tentons d'être justes. Dès lors, il n'était pas insensé de penser un lieu plus adapté à leurs aspirations, au lieu de vouloir à tout prix pousser les murs là-bas, non ?

Dissidence, donc. Mais pas contre un autre forum. Non. La Dissidence c'est ce qui s'oppose au système. Mettons même : auX systèmeS. Nous souhaitons ici parler autrement de cuisine. De quelle façon ? de TOUTES les façons justement. Le principal système contre lequel nous tenterons de nous prémunir avec panache et bonne humeur est celui intitulé : "ma cuisine c'est la meilleure, c'est la seule". Qu'elle soit bloguesque, tout dans l'œil et peu importe le palais ; traditionnelle, hors d'Escoffier point de salut ; moléculaire, This est mon dieu, Marx est mon Bruce tout puissant, aucune des cuisines ne sera rejetée en bloc et sans justification ici. Nous essaierons de naviguer au plus large de nos a priori. Le but est d'éviter le systématisme, ni us ni coutumes, les yeux grands ouverts. Nous ne vénérerons ni les gratins de graines de potiron, ni les émincés de fèves tonka à la gelée de fleurs de bananier. Ni ne les rejetterons. Même traitement pour le mironton ou le cassoulet. On pourra même avouer son penchant pour le mac chicken ou les potatoes, dire sa coupable nostalgie du Tang orange. Même. Seulement, dans ce cas comme dans tous les autres, il faudra alors accepter une éventuelle controverse, débat ne signifiant pas forcément polémique (Victor). Etre un peu chahuté si besoin est, du moment que là encore ce ne soit pas systématique, que ce soit fait entre gens de bonne volonté et de passion partagée, fera peut-être partie du jeu.

C'est dans ce même esprit d'ouverture que la rubrique "y a pas que la cuisine dans la vie" est née. Parce que franchement, quand la cuisine ne se nourrit que d'elle-même, l'étouffement menace.

- Comment ?
Important à souligner pour nous : se prendre au sérieux n'est pas bien sérieux, on en conviendra ; c'est pourquoi la légéreté sera la bienvenue dans l'expression. ça ne veut pas forcément dire sortir une blague toutes les 20 secondes, comme ça ne veut pas dire s'interdire toute gravité. Mais pitié, gardons toujours quelque part, une petite fiole "buvez-moi" remplie d'humour, c'est indispensable, d'humilité, c'est recommandé, et de recul, c'est souhaitable. Essayons (j'en connais une qui va avoir du mal, avec le recul... mais elle s'en fout, elle tient le fouet ).

- Evadés du bocal ?
Les certitudes sont notre bocal. On devrait pouvoir s'en sortir.

¨
Annie, Marie-Claire, Aïtout et Francis

Admin
Admin

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 22/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dissidencecuisine.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum